Agenda

septembre 2019
L M M J V S D
« Août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

EJP

EDF annonce:

Le mercredi 30 janvier 2019 sera un jour EJP.

Il restera 10 jours EJP pour la saison 2018/2019

Un Lynx à Bourguignon

(Repris sur le bulletin municipal de 2012)

Le peuplement du lynx Boréal couvrait, au 1er siècle, toute l’Europe. Il avait pratiquement  disparu au 19ème siècle.

Une gestion du grand gibier (plan de chasse: chevreuil, chamois  et sanglier) a permis sa réapparition;  Aujourd’hui il étend son territoire.

Fin octobre, en lisière des pâtures du château d’eau, un chevreuil partiellement dévoré gisait.

Intrigué par sa découverte, M. DEFAUX Stéphane fait appel à la garderie de la chasse et de la faune sauvage.

En quelques minutes, le diagnostic est fait: des pièges photographiques sont installés. C’est à ceux-ci que nous devons ces très belles photos. Les photos des 26 et 27 Septembre ont été prise à Servin, a coté de Baumes les Dames.

Elles nous ont été aimablement fournies par Mr DEFAUX que nous remercions .

 

 


 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mots sur le lynx Boréal précédemment appelé Loup Cervier.

C’est un animal excessivement discret. On estime sa population a environ une vingtaine d’individus dans le Doubs et à environ une centaine sur la totalité de la chaîne du Jura.

Il pèse de 15 à 25 kg, mesure de 50 à 70 cm au garrot, il chasse à l’approche, sprinte, saisit sa proie au cou pour l’étouffer.

Son régime alimentaire est composé à 80% de chevreuils, chevreaux (petits du chamois).
Pour le reste, toutes les opportunités carnées sont bonnes: c’est un fin gourmet!

De 50 à 60 proies lui sont nécessaires au cours d’une année.

Son domaine vital, de 20000 à 45000 hectares pour un mâle, de 10000 à 15 000 hectares pour une femelle.

Les observations nous montrent des déplacements très rapides et sur de longues distances, tout cela en fonction du garde-manger et de sa vie sexuelle.

Sa maturité sexuelle est de 3 ans pour un mâle et à 2 ans pour une femelle. Les femelles mettent bas 2 à 3 petits au printemps qui se disperseront au bout d’une année. Le taux de mortalité est alors énorme. Pour ceux qui survivront, il leur faudra alors trouver un territoire

Celui-ci était signalé en septembre sur les premiers plateaux au dessus de Beaume les Dames (Servin).

Notre visiteur d’octobre était-il en quête d’un nouveau territoire ? Si c’est le cas, ces chamois aperçus rive droite devront se méfier.